29 mars 2009

la garniture

On enchaîne ... après le cadavre et la femelle, voici la garniture.
2 nouveautés ici: nous n'avons fait que 2 tours, et nous avons intégré un nouvel artiste, mâle (pour
satisfaire la gent féminine ...), et vidéaste
bienvenue donc à Thomas, sa caméra, son humour, sa barbe de 4 jours, et ses projets qu'il aimerait tant
développer avec ... moi !
le tirage au sort est le suivant:
Thomas - Anne - Anne Lise - Estel - Franck - Sarah - Anne Lise - Franck - Estel - Thomas - Sarah - Anne

et c'est parti .....

01 Thomas


Garniture #1
envoyé par MonsieurJaune

02 Anne

garniture1__2_


03 Anne

musique d'anne-lise



04 Estel

garniture1



05 Franck

Les masques tombent, et tournent.
Etouffant
Triomphant.
La fente pleine d'un cri de rage,
les fantômes reviennent,
baignent dans la fange de mes fantasmes.
Je libère mes obsessions,
l'infanticide comme une évidence.



06 Sarah

De l’obscurité frémissante pointait un signe d’espoir.
Modulant sur les pleurs du sage et les rires de l’enfant,
La terreur laissait place à un jeu de massacre.
Perçant son premier rayon dans cet horizon pourpre,
L’apparition fut lente et indicible.
L’aurore en un cri allait être masquée.
Le temps se faisait long et dans un dernier effort,
La terre ébranlée dévora en son sein,
La lyre d’Orphée et la quiétude du païen.


07 Anne-Lise



08 Franck

 

Dans l'indicible courant d'air, elle offre sa désespérante condition.
Elle n'a cesse de tourner, y a des regards autour d'elle,
pupilles curieuses, vaisseaux dilatés, mais que faire ?

Un cri, une porte qui claque dans une maison vide, accompagne la rotation.
Une porte claque, dans une maison vide, les silences effrayés trouvent refuge
au fond des gorges.

Soudain un 16 tonnes passe.
Alors la petite roue en plastique cesse de tourner.



09 Estel

09_estel



10 Thomas


Spirale
envoyé par MonsieurJaune



11 Sarah

Du bout de ton revolver, tu me vises,
Atmosphère électrique.
La tension s’aiguise, le geste est lent.
La relation se tend,
Tant vers elle,
Tant vers lui.
Le monstrueux est l’étranger qui s’immisce.
Implacable lucarne ouverte sur ma vie.
Dirige tes humeurs, dirige tes angoisses.
Les voyeurs ne sont pas là où on les attend,
Atmosphère pénétrante.
Hissé sur la pointe de mes envies, c’est l’explosion.



12 Anne

garniture2


Posté par franckd à 18:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur la garniture

Nouveau commentaire